t
C' est au malais Laurence Poch, en 1999, que l' on doit la paternité de cette technique qui consiste à prendre une photo au travers d' une longue vue avec un compact numérique. Deux autres photographes doivent être associés à cette technique : le canadien Yves Leduc et le belge Stephane Moniotte.

Pour ma part mon premier contact je le dois à Christian Segonne qui m'a émerveillé par la haute tenue de ses clichés. J' apprécie le travail de deux digiscopeurs de talent et inventifs : Hervé Michel et Christian Kerihuel.
Mes débuts furent laborieux, la mise au point indécise, le bougé, puis vint
un jour où tous ces désagréments se dissipèrent, les bons réglages convenant à mon matériel furent trouvés.

La digiscopie permet de réaliser des clichés exceptionnels sans déranger les animaux ; pour ma part elle a révolutionné ma méthode photographique ayant moins de temps pour être dans un affût.

L' inscription aux groupes de discussion Photornitho et Digipiaf permet des échanges fructueux entre digiscopeurs et le niveau des images ne fait que progresser.

Je pense sincèrement que la digiscopie est une autre photo animalière car elle modifie la distance de prise de vue des animaux européens, le photographe restant plus éloigné de son sujet.

tt